La 6 ieme République en mouvement ; « il suffit d’une loi »

Nous sommes tellement de signataires au M6R qu’il faut à peu près 12h pour qu’un mail parvienne à l’intégralité de ses destinataires une fois envoyé ! Selon les cas, vous recevrez ce message en début de soirée, à 4h du mat, ou au petit matin.

Dans tous les cas, le M6R a besoin de vous, nous avons besoin de nous tous.

Aujourd’hui (ou presque demain) mercredi 29 juin, le M6R lance une initiative complètement inédite : c’est la première loi d’initiative populaire et parlementaire présentée en France. Il est vrai que les rédacteurs de l’article 11 de la Constitution ont bien veillé à ce que cette possibilité d’initiative populaire des lois soit la plus restreinte possible, voire considérée comme n’étant pas du tout une possibilité tellement elle est difficile à réaliser. Nous nous lançons quand même en quête des soutiens de 185 parlementaires et des 4,5 millions d’inscrit.e.s sur les listes électorales nécessaires pour obtenir un référendum. Ce référendum aura lieu sur la base de cette loi que nous avons rédigée.

Autant dire que c’est un travail de fourmi qui se présente à nous pour faire aboutir ce projet. Il faut que chacun.e d’entre nous puisse s’emparer du projet, et le diffuse autour de lui ou elle : famille, ami.e.s, proches, voisin.e.s, connaissances, collègues, etc. Selon un sondage récent, 64 % des français sont favorables à un changement de République : il y a donc largement de quoi faire pour trouver 1/10e des inscrit.e.s. Mais pour cela, il va falloir aller les chercher.

De l’autre côté, la classe politique, dans sa majorité, s’arque-boute sur ses privilèges et ne veut pas entendre parler de changement d’un régime qui les arrange. Nous devons être si nombreux que nous le leur imposons. Pour autant, la totalité n’est pas de cet avis, puisque nous pouvons déjà compter sur un soutien parlementaire à notre proposition de loi. Nous espérons pouvoir bientôt en obtenir d’autres. Petit à petit, mais sûrement, nous obtiendrons notre 6e République. Il suffit d’une loi !

Campagne de soutien pour la proposition de loi

La campagne de soutien à la proposition de loi commence mercredi 29 juin à 11h.

D’abord et avant tout, signez et faites signer la pétition de soutien à la proposition de loi sur m6r.fr/soutienpropositiondeloi.

Ensuite, nous allons faire un coup de tonnerre pour la 6e sur les réseaux sociaux, pour ceux qui les utilisent. À 11h, commence la 3e« manif en ligne » du M6R.

Commencez par vous inscrire sur cette page : l’application publiera le même message simultanément, une seule fois, sur les comptes inscrits. Plus il y a d’inscrits, plus notre coup de tonnerre est puissant : et il va nous falloir de la force de voix pour que la presse s’intéresse aux initiatives innovantes plutôt qu’aux éternelles chamailleries politiciennes.

Ensuite, la manif durera toute la journée pour que chacun.e puisse participer au moins un peu. Les informations sur la manif en ligne sont sur cette page : suivez les comptes Facebook et Twitter @m6rep pour avoir les visuels prêts à être postés, et n’oubliez pas d’inclure le mot-clé #IlSuffitDuneLoi pour être comptabilisé.

Dans le même temps, nos porte-parole donnent une conférence de presse afin de présenter ce projet.

Ensuite, à nous tous de jouer !

Des actions simples et rapides sont proposées sur cette page : m6r.fr/ilsuffitduneloi, à faire en groupe, ou chacun.e de son côté. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à envoyer vos réalisations à contact@m6r.fr afin qu’elles soient partagées !

Un tract a été rédigé pour aider à présenter le projet, il à votre disposition sur ce lien pour impression locale et sera bientôt disponible pour des commandes plus conséquentes.

À très vite pour la manif en ligne ! #IlSuffitDuneLoi

« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue ! »

Victor Hugo

Posted in Non classé | Laisser un commentaire

NIMES AGGLO : Emprunt toxique, le combat est porté sur le terrain juridique. Audience du TA le 27 juin 2016 10 h

Avec le soutien du collectif pour un audit citoyen de la dette publique animé par Patrick Saurin, auteur du livre «  les prêts toxiques : une affaire d’Etat » François Séguy, conseiller communautaire du Parti de Gauche, a saisi la justice administrative à l’effet d’obtenir l’annulation pour violation de la loi et détournement de pouvoir, de deux délibérations de la Communauté d’agglomération Nîmes Métropole. En tant que citoyen, contribuable et juriste je me suis associé à cette initiative en signant les requêtes introductives d’instance  et en participant à leur rédaction.

Ces deux délibérations votées à la majorité par le conseil communautaire lors de sa séance du 29 mars 2016  ont entériné le rachat anticipé de deux prêts dits « toxiques », toxiques parce qu’ils ont une structure spéculative qui expose l’emprunteur à des risques financiers excessifs du fait d’une augmentation soudaine et non maitrisable  des taux d’intérêt à régler. Lorsque l’emprunteur est un acteur public ce sont les deniers publics qui sont en jeu et ce n’est pas tolérable. Une option consisterait à actionner en justice la responsabilité bancaire, celle d’avoir incité une collectivité à spéculer sur la mesure d’un risque hors de sa compétence. La solution préconisée par les pouvoirs publics, qui a la préférence des banques, c’est le rachat anticipé du prêt avec le soutien de l’Etat (Je recommande à cet égard la lecture du rapport du 6 decembre 2011 de la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale qui s’est interrogée sur les produits financiers à risque souscrits par les acteurs publics locaux http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-enq/r4030.asp)

C’est ainsi que la Communauté d’agglomération Nimes Métropole a décidé de racheter un emprunt Assainissement de 12,5 millions d’euros souscrit en 2008, un emprunt gravement toxique éligible au fonds de soutien créé pour venir en aide aux collectivités territoriales et certain établissements publics ayant souscrit des contrats de prêts et des produits financiers structurés à risque.

L’indemnité de rachat anticipé (IRA) envisagée est d’un  montant de 57,4 millions d’euros fixée au 25 juin 2016. Cela représente 6 fois le montant du capital restant du, qui est de 10 millions d’euros.

L’Etat, par le biais du fonds de soutien, doit  contribuer au paiement de l’IRA à hauteur de 36 598 643 euros ( presque 36, 6 millions) . Soit, mais revenons à nos moutons locaux.

Nîmes Agglo n’est pas quitte pour autant, et selon ses calculs ( ?) elle devra payer une somme de 6,4 millions d’euros au titre de l’IRA. C’est pourquoi elle présente à autorisation de nouvelles écritures comptables tendant à réajuster les comptes de son budget annexe Assainissement. Nous constatons  que l’équilibre des comptes, un impératif de comptabilité publique, n’est obtenu que par la passation d’une écriture intitulée «  subvention participation communes » d’un montant de 3 688 989,37  millions d’euros portée en recettes de la section fonctionnement.

Nous soutenons que cette recette est interdite à partir du moment où la réglementation interdit toute subvention des communes au profit de Nimes agglo en tant que service public a caractère industriel et commercial  ( SPIC)

Il n’est pas sans intérêt ( démocratique) de remarquer  que la dite subvention est présentée sans information préalable de nature à déterminer la hauteur de la participation de chaque commune à cette subvention d’équilibre .

Il est tout aussi curieux de constater que le Président du conseil communautaire sollicite de son assemblée délibérante l’autorisation de signer les convention avec  l’établissement de crédit  et avec l’Etat, se rattachant toutes deux à cette opération de rachat d’emprunt à risque examinée plus haut, sans que soient produits  les projets de conventions tels que soumis à signature.

Ce défaut d’information est de nature à fausser le processus de décision de l’assemblée délibérante dont les délibérations encourent l’annulation de ce chef.

Il convient d’ appeler les responsables publics à saisir la justice ( qui statue au nom du peuple français et non pas au nom de l’intérêt bancaire supérieur ) du caractère toxique de l’emprunt Assainissement souscrit en 2008 par la ville de Nîmes (qui concerne aujourd’hui la Communauté d’agglomération Nimes Métropole)  ou renégocier l’IRA .

Le contribuable peut légitimement considérer que l’ indemnité de rachat anticipé de 57,4 millions d’euros est tout aussi scandaleusement toxique que l’emprunt toxique dont on prétend vouloir se libérer.

La première audience  du TA est fixée au lundi 27 juin 2016 à 10 h

Une réunion publique d’information animée par Patrick Saurin se tiendra le vendredi 24 juin 2016 19 h 30 Réssidence Albaric 27 rue Jean Reboul Nimes , pour tout savoir sur les emprunts toxiques et les enjeux qui en découlent.

Posted in Actualités | Un commentaire

Au conseil départemental du Gard : le groupe communiste votera le budget … à contre-coeur

De gauche à droite : Patrick Malavieille, Jean-Michel Suau, Christian Bastid, Jacky Valy, Isabelle Fardoux-Jouve et Cathy Chaulet. Photo Tony Duret / Objectif gard

Lu dans « Objectif Gard » l’article du journaliste- photographe  Tony Duret

Le 30 mars 2016 , à l’occasion d’une conférence de presse  le groupe des conseillers départementaux communistes mené par Christian Bastid a fait part de son intention de …voter le budget 2016 du conseil départemental présidé par le président socialiste Denis Bouad ( que tout le monde apprécie…)

Etonnant !!! Une conférence de presse pour dire qu’on est d’accord ? dont extraits

 »  Ils en pensent quoi de ce budget ? se demande, à juste titre  le journaliste, qui nous livre leurs réponses

Jacky Valy« Il  ( le budget ) ne me satisfait pas du toutJ’ai l’impression d’être un pompier et d’éteindre le feu. Non, il ne nous correspond pas »

Christian Bastid « Ce n’est pas un bon budget pour nous »

Même s’ils sont peu enthousiastes ils voteront le budget .  » Drôle de situation » s’interroge le journaliste

Mon commentaire du 1 er avril 2016 publié par Objectif Gard

« bla bla et larmes de crocodiles , ils sont dans l’équipe départementale , qu’ils y restent pour ” ameliorer la situation des gardois ” comme le répète à l’envi M Bastide, un inconséquent politique tout comme son parti , le parti communiste français, qui critique la politique d’austérité menée par Hollande et les socialistes et cherche l’alliance avec les mêmes pour les prochaines elections et voilà ce que ça donne…des gens qui pleurent que” le budget n’est pas bon” mais qu’ils votent quand même , à l’insu de leur plein gré . « 

J’ajoute qu ‘il est vrai qu’ on a envie de leur dire :   assumez  et dispensez nous de vos états d’âme alambiqués. Faites la preuve qu’une politique de gauche est RÉELLEMENT engagée au plan départemental, ce qui n’équivaut pas  à faire la  preuve d’un mieux disant que la droite,  dont certains peuvent se satisfaire à bon compte.

Posted in Non classé | Laisser un commentaire

Le Monde du Travail dans la rue le 31 mars 2016 contre l’abandon du principe préférentiel du contrat de travail à durée indéterminée

Nicolas Doisy, chief economist à Chevreux (Crédit Agricole), parait-il l’un des plus grands courtiers d’Europe, nous faisait  part en avril 2012 à un mois du scrutin présidentiel du plan de bataille des financiers. Ecoutez le ICI  VIA LE BLOG  Convergence des LUTTES

http://www.convergence-des-luttes.org/appel-du-31-mars-2016/

M Doisy, fin connaisseur des marchés, prédisait alors qu’ en cas de victoire,  Hollande allait s’en prendre au monde du travail sous la pression de la loi du marché, je traduis – celle des investisseurs et spéculateurs en tous genres . Il ajoutait que pour gagner  les élections Hollande devait affabuler sur le monde de la Finance : c’est avec un réel cynisme qu’il faisait allusion au discours du Bourget en janvier 2012 lorsque le futur président  présenta comme son adversaire le monde de la finance. Tout comme sa gesticulation pour la renégociation des traités européens tout cela relevait, selon lui, de la même posture, tout dans l’esbroufe face à la montée de JL Mélenchon.

Force est de constater que notre économiste – instruit par les préceptes du milliardaire Warren Buffet pensait comme son maître  que les riches avaient déjà gagné la partie . C’est sans doute en partie vrai puisque  Hollande une fois au pouvoir s’est aligné sur leur règle du jeu : la loi du marché.

Aujourd’hui  en France , le projet de la loi El  khomri du nom du ministre du travail met fin au principe protecteur pour les salariés du contrat de travail à durée indéterminé  inadéquat avec le néoliberalisme sauvage proné par les libéraux de droite et les libéraux de gauche . Le monde du travail est dynamité, il appelle à la grève le 31 mars 2016.

Pour revenir à l’interview de M Doisy, aux détours de ses explications, le journaliste l’interrogeait sur la nature de son contrat avec le  Crédit Agricole.

« Etes vous sous CDI ou sous CDD ? »

« Sous CDI bien évidemment «  répondit le professionnel de la finance dans un rictus d’autosatisfaction .

Salariés de tous les pays unissez vous !!!

Posted in Non classé | Laisser un commentaire

Mon communiqué face à la bêtise et l’imbécilité crasse des élus frontistes gardois

Il y a quelques jours Yoann Gillet le jeunot à la tête du FN  départemental  ( à gauche sur la photo)et Julien Sanchez, le très intelligent maire de Beaucaire ça se voit sur sa figure ( à droite sur la photo) ont tracté « stop à la submersion migratoire » devant la mairie de Monoblet , un petit village cévenol  qui doit accueillir paraît-il, une vingtaine de migrants en provenance de Calais .

Selon le maire du village , Philippe Castanon qui est à la manœuvre avec l’association la Clède pour préparer et organiser ce séjour temporaire de migrants , ses dé-tracteurs FN qui n’ont rien de cévenol ( on le saurait) ni de républicain ( c’est connu) et qui se comptaient sur les doigts de la main,  » n’ont même pas eu la correction de l’apppeler avant de venir faire campagne devant sa mairie  »

Il est vrai que la courtoisie républicaine , la délicatesse tout court, ne les étouffe guère : par exemple le petiot Yoann, à l’arrogance vipérine n’hésitait pas à traiter le Jean Paul Fournier de «  sous maire » et de « sous merde » en décembre 2014 à la sortie d’un conseil municipal.Il écopait un an plus tard d’une amende de 1500 euros ( c’est gentil) sur plainte pour injures publiques.

Philippe Castanon  le maire de Monoblet a échappé , lui , au qualificatif de  « sous merde » mais il n’est pas sûr qu’il ait échappé à la puanteur véhiculée par le discours des  hommes en noir,  » ceux qui veulent  rétablir les frontières et sortir de Schengen » et  piétiner la concorde des peuples européens en attisant la haine contre les déshérités de la Terre (  photo du petit Aylan gisant sur une  plage, victime de la tragédie de l’exode.)

Posted in Actualités | Laisser un commentaire

Lettre à Mélenchon : l’ère et la colère du peuple

JL Mélenchon a intitulé son blog  » l’ère du peuple » en s’inspirant du titre de son ouvrage  » l’Ere du peuple » paru en 2014.

Au lendemain du premier tour des régionales  marqué par l’avancée du Front National JL Mélenchon se pose évidemment la question de l’efficacité de son action politique . Après les résultats peu encourageants des européennes et des municipales , la déroute des socialistes aux régionales ce dimanche 6 décembre semble profiter non pas aux Les Républicains , mais aux les anti républicains à savoir le FN et l’extrême droite. Les partis de la gauche anti PS ( dont le Parti de gauche ) n’ont pas brillé , eux qui comptent sur une VI ième République et une implication populaire grandissante.

Pour continuer la reflexion j’ai décidé de faire comme si j’écrivais une lettre à Mélénchon , une lettre publique dans laquelle je le remercie pour le rôle qu’il joue dans le paysage politique et tous les efforts qu’il fait pour rendre compréhensible son positionnement face aux dangers qui nous cernent . Il a transformé le débat public en véhiculant , non sans  difficulté, une parole publique , celle qu’il porte , sensible , humaine , sérieuse , engagée  et en portant le fer contre la désinformation intentionnelle ou par abstention  de plus en plus manifeste au vulgum pecus .

Cher Jean Luc,

le peuple est en colère pour préférer l’extrême droite aux autres partis  dans toutes les régions où le Front national  est arrivé en tête aux premiers tours des régionales. Cette préférence qui se cache derrière les chiffres du scrutin ( et les abstentionnistes) est dure à avaler. Elle est capable de voler au secours d’un ordre républicain qui se dresse contre les agitateurs de tous poils, ceux que la vindicte désigne comme les empêcheurs de tourner en rond ( vous connaissez) Le Front national peut continuer à jouer  de la trompette ( machine à tromper), quel que soit le résultat de dimanche prochain il a désormais son mot à dire avec ou sans la bénédiction des médias . Il serait désastreux qu’il ait le dernier mot. L’ère du peuple est d’entrer en résistance pour une démocratie plus sereine.  A ce jour, face à la croisée des chemins qui se profile,  vous avez déjà été particulièrement courageux, merci pour tout.

christian

Posted in Régionales 2015 | Laisser un commentaire

Charte éthique aux elections politiques

Proposition de Charte éthique  aux élections politiques dans le cadre du fonctionnement du parti de Gauche dans la perspective d’une  VI ième République

Tout candidat à une élection politique qu’il soit adhérent ou pas, devra s’il est élu au nom du Parti de gauche, s’engager à respecter la charte éthique suivante.

Dans son rapport avec le citoyen il s’engage à

-1- adopter, au cours  de la  campagne électorale  un comportement « fair-play » en  s’interdisant  de tenir des propos outrageants voire injurieux sans, toutefois, se laisser enfermer dans la provocation stérile et en privilégiant  dans le débat contradictoire avec les autres candidats une critique objective de l’action en elle-même, plutôt que le dénigrement de la personne.

-2-une fois élu, exercer son mandat avec loyauté et probité, guidé par l’intérêt général et le sens de sa mission au service de la population .

-3-  assurer, en toutes occasions,  l’expression de la démocratie par une information et une écoute attentive du citoyen.

-4- favoriser la concertation en organisant, seul ou collectivement, un service d’accueil et d’échange avec les citoyens sur les sujets qui intéressent  la circonscription dont il a la charge.

-5 – développer  l’e-démocratie en utilisant  l’outil internet (création d’un blog politique, animation de mail-list, vidéo conférence, réseau social etc… ) pour la circulation de l’information politique sur les questions tant locales, que nationales, internationales et européennes et dans la mesure du possible participer dans ces différents domaines au commentaire de l’actualité.

. -6- combattre la désinformation et la manipulation des opinions publiques à des fins électoralistes ou autres, en dénonçant toute communication politique mensongère de nature à tromper le citoyen sur la situation sociale, environnementale, économique et politique en lien avec les affaires publiques qui relèvent de sa responsabilité dans l’exercice de son mandat.

-7- lutter contre la corruption, le favoritisme et le clientélisme.

-8- accepter le principe de sa propre révocabilité en cours de mandat dans des conditions de statut applicable à tous les élus.

- 9- respecter les lois de la République notamment celles qui encadrent le financement public des groupements et partis politiques.

-9bis- collaborer à la transformation des institutions et l’avènement d’une VI ieme République qui fonde la souveraineté du peuple sur le modèle d’une société écologique.

Dans son rapport avec l’institution au sein de laquelle il exerce son mandat  il s’engage à

- 10- participer à toutes les réunions, les commissions, les séances délibératives au sein desquelles il veillera à la régularité des processus de décision.

-11-défendre, qu’il soit dans la majorité ou l’opposition au sein de l’institution qu’il représente,  le projet d’action politique tel que défini et actualisé par le Parti de Gauche sous l’intitulé «  l’humain d’abord » ainsi que les valeurs de l’éco-socialisme et de la démocratie républicaine.

-12- assumer, chaque fois que l’exercice de son mandat le permet, le  débat démocratique en formulant des propositions concrètes et réalistes pour le bien commun, source de légitimité de l’action politique.

-13- refuser de bénéficier ou de faire bénéficier quiconque d’avantages indus grâce à son mandat politique

-14- ne pas  s’écarter  de  la stricte neutralité républicaine en matière de nomination ou promotion dans la fonction publique.

-15- ne pas détourner  à des fins personnelles  les fonds publics dont il aurait la charge de quelque manière que ce soit et répondre , comme un bon père de famille, à la gestion des finances publiques

Dans son rapport avec la Parti de Gauche  il s’engage à

-16- souscrire, s’il n’est pas adhérent au Parti de Gauche, à la déclaration de principes du Parti de Gauche jointe à ses statuts, et dans les premiers jours de son élection adhérer à l’Association des élus du Parti de Gauche dite «  La Gauche par l’exemple » et respecter les statuts qui sont propres à cette association.

-17-  éviter d’être en situation de cumul de mandats, ou de conflit d’intérêts tel que cela résulte de la législation, et ne pas solliciter de nouveaux mandats après l’âge de 70 ans, ou après l’exercice de deux mandats consécutifs

-18- adresser aux instances locales du Parti de Gauche, au moins une fois par an, un rapport de synthèse relativement à l’accomplissement de sa mission et l’exercice de ses responsabilités publiques.

-19-participer à l’élaboration d’un agenda militant concernant la  Prospection, l’Animation, la Communication et l’Action Politique à la demande des instances du Parti de Gauche .

-20-faire appel, le cas échéant, aux militants aptes à lui apporter aide et soutien pendant la durée de son mandat.

-21- en fin de mandat, prendre soin de pourvoir à son remplacement par la transmission des savoirs faire qu’il aura acquis durant celui-ci et recevoir en contrepartie l’aide nécessaire à son reclassement ou à sa réinsertion professionnelle.

-22- ristourner au Parti de Gauche  une part des émoluments qui résultent de l’exercice du mandat ou de la fonction élective et ce dans les proportions prévues règlementairement par les instances du Parti de Gauche.

23-  informer sur le champ en cas de procédure pénale à son encontre ou de mise en cause de sa probité, son comité ou à défaut les instances nationales du Parti de Gauche qui apprécieront des suites à donner.

-24- accepter de présenter sa candidature aux adhérents avec une lettre de motivation, en dressant le cas échéant la liste de ses  mandats en cours exercés dans le secteur public comme dans le secteur privé et les émoluments y afférents et respecter les procédures légales tendant à la  vérification de  sa fortune patrimoniale.

-25- signer la présente charte éthique étant observé d’une part que  la violation des engagements précités, devra être dûment constatée dans le cadre d’une enquête interne diligentée par une instance habilitée  du Parti de Gauche et que d’autre part quiconque aura contrevenu délibérément à la présente charte pourra voir sa candidature à des nouvelles élections écartée.

Posted in La vie du parti, Régionales 2015 | 3 commentaires

Elections regionales:Un mouvement citoyen et politique en LR -Midi Pyrennées

Dimanche 6 septembre 2015 , sur le terrain de Lézan sur la route d’Anduze s’est tenue une réunion départementale du Mouvement citoyen et politique mis en mouvement par les gauches alternatives à la gauche solférinienne laquelle , actuellement au pouvoir, ne se distingue pas de la droite par la politique  qu’elle mène .

( Ici la relation de cet événement de la vie politique locale par le journal Objectif Gard)

Pour être plus explicite que la journaliste , on ajoutera à son commentaire que l’objectif de cette réunion est de construire une liste régionale dont la ligne politique est de rompre avec les mécanismes austéritaires de l’Europe, adoptés  par le parti socialiste et le President Hollande dont la politique se résume à un suivisme européen conservateur sous l’égide d’une Allemagne hégémonique.

Face à l’hégémonie économique allemande la France a perdu son rang, Tsipras en a fait la rude experience face aux négociateurs sous la coupe de l’influent ministre des finances allemand Schauble qui a refusé toute restucturation de la dette grecque, elle même le fruit de la crise financière provoquée par la faillite bancaire entre les mains d’une élite mondiale anti-démocratique et anti étatique aux contours mafieux. L’atmosphère n’est plus  au beau fixe dans le couple franco-allemand  où les relations ne sont plus aussi  égalitaires. Marianne n’a plus la parole au point d’obéir à un modèle de vie qui n’est pas le sien, mais celui de son partenaire-voisin allemand qui domine grâce à une force économique acquise dans une mondialisation impitoyables aux plus faibles.

L’Union Européenne est aujourd’hui l’Union autour des politiques d’austérité , une Union pilotée par la doctrine allemande de l’ordolibéralisme.

Le Mouvement politique et citoyen a l’ambition de rassembler à gauche tous ceux et celles qui sont insatisfaits de cette Europe, insatisfaits de sa gestion de la crise, insatisfaits des politiques d’austérité, insatisfaits de la toute puissance du monde des affaires et  du système bancaire et financier qui l’accompagne , insatisfaits des classes dirigeantes complices.

La sortie de crise se fait attendre depuis 5 ans , il est même question de débarquer la Grèce du vaisseau amiral Europe , ce qui s’accompagne d’un sérieux doute sur la capacité de l’Union Européenne à assumer l’idéal de solidarité entre les peuples européens . Cette  finalité de l’Union est peut être illusoire ,  car force est de constater que c’est l’union des banques qui  est devenue  prioritaire sans ménagement pour  les peuples qui subissent l’austérité, prix à payer pour la faillite du système bancaire ( houpp !!! )

L’originalité du Mouvement citoyen et politique dans la campagne pour les élections régionales est de vouloir répondre aux inquiétudes de l’électorat  dans le contexte de crise qui touche toute l’Europe :  une récession économique plus ou moins avouée , plus ou moins fluctuante qui s’accompagne de la perte d’espoir d’un avenir prospère . Le Mouvement s’inscrit aussi  dans la lutte contre l’abstention  et la montée du Front National .

Il est conseillé d’aller voir du coté de son site « Le Projet commun » et prendre connaissance de la charte éthique et démocratique .Cette charte est le fer de lance du Mouvement  citoyen et politique qui s’est construit ce dimanche dans la campagne de Lézan. Le message est clair .

Le peuple est souverain et son respect est une exigence démocratique qui ne se brade pas sur l’hotel d’un interêt bancaire supérieur qui protège  le monde financier de la façon la plus indécente et irresponsable qui soit .  La gauche alternative est là pour le rappeler , le citoyen est prié d’y réfléchir , et les partis politiques minoritaires de la gauche sont sommés de s’unir lors des rendez vous électoraux à l’exemple de Podemos en Espagne

Posted in Régionales 2015 | Laisser un commentaire

Mon hommage à Delapierre:  » un de ces jours … triste »

» Militant de fraiche date, j’espérais bien me marrer avec toi …un de ces jours , le temps d’une victoire

Douleur en apprenant ta maladie et aujourd’hui ton décès .
Je t’aurais suivi. »christian

Nota : le communiqué de Jean Luc Mélenchon au nom du Parti de Gauche

mise à jour 25/06/2015 : Billet de JLM -LM du 25/06/2015 :extrait

« François DELAPIERRE , à mes yeux , était apte à être un des choix pour notre gauche en 2017. Maintenant il me faut définitivement agir sans lui . Même très entouré , je ressens quelque chose comme la solitude des premiers  de cordée, je dois travailler comme si j’allais devoir être candidat … »

Une solitude bien comprehensible lorsqu’on perd un proche engagé dans une aventure humaine commune … Pour reprendre la métaphore avec l’escalade,  les premiers de cordée peuvent  décider d’être interchangeables : ce qu’on devinait déjà entre les deux compères chacun  à son tour assumait déjà les étapes de la progresssion vers le haut …

Souhaitons à JL qu’il trouve un nouveau compagnon de cordée , l’escalade en solo en milieu politique n’est pas sans danger mortel, tout comme le mauvais choix d’un second de cordée.

Posted in Non classé | Laisser un commentaire

L’idéal républicain, un espoir de résistant …

En France, au fil des élections et au vu des résultat des scrutins on peut constater que  l’abstention  prend une part de plus en plus importante  et  que l’ extrême droite incarnée par le Front national vient damer le pion  aux  partis de gouvernement  l’ UMP à droite et le PS à gauche . Cette analyse politique nous convie alors à nous  interroger sur rôle des élites  et dirigeants  politiques censés faire vivre la République , une forme de gouvernement des hommes qui est chère aux français .

L’Etat, notre forme d’organisation collective  et le pouvoir d’Etat qui s’y attache est en pleine déconfiture.  La puissance publique  et l’autorité  de ceux qui l’exercent n’est plus aussi légitime , car la finalité du pouvoir est devenue évanescente . Autrement dit, personne ne s’y retrouve, et pourtant le pouvoir  d’Etat est fondé sur la souveraineté populaire , c’est même le signe distinctif de l’Etat républicain

Sous la tyrannie des chiffres  et de l’expertise comptable nos représentants, nos élus agissent  (et gouvernent) en fonction d’intérêts à courte vue . Certains acceptent des « deals »  inavouables  ou irresponsables, d’autres délèguent leurs décisions à des  spécialistes . Tous semblent avoir  abandonner  cet esprit de méthode qui consiste à faire prévaloir l’intérêt général sur l’intérêt particulier  et tout se passe comme si , les gaulois que nous sommes , avions peur que l’intérêt général nous tombe sur la tête .

De fait, la démocratie directe est peu pratiquée dans les Etats modernes , car tout converge à présupposer , du fait de la complexité des choses que l’intelligence des affaires publiques  n’est pas à la portée du citoyen. Lui même n’ en est pas convaincu et c’est là que le bât blesse . Sans implication populaire comment parler de souveraineté populaire ,? Par conséquent  il n’est pas étonnant que les procédures qui garantissent le contrôle du citoyen dans l’application et la transformation du droit  et de la réglementation qui encadre la vie de chacun, tombent dans les oubliettes. A chacun son métier dit le bon sens populaire et il n’en manque pas des aigres fins qui promettent monts et merveilles en oubliant, une fois élus qu’ils sont les serviteurs de la justice et du droit . car la démocratie c’est l’Etat de droit .

Le pacte républicain garantit cet Etat de droit . Hérité  de son histoire institutionnelle et du discours universaliste attachée aux droits humains fondamentaux, ce pacte républicain fixe le cap du pouvoir politique et de l’élite dirigeante : tendre vers plus de justice , une autre façon de dire que l’intérêt général n’est pas oppresseur mais régulateur .

Sur le terrain économique, les choses deviennent plus compliquées. La force économique est  un  leitmotiv  des  sociétés développées, (et aujourd’hui celui des sociétés émergentes) et le capitalisme y pourvoit  en alliance objective avec le pouvoir d’Etat  débarrassé du contrôle citoyen  endormi par la consommation de masse qui lui est offerte .

La crise multiforme que nous traversons et qui débouche sur des politiques d’austérité alimente dans la population un double ressentiment

-       celui de la faillite du politique qui continue de croire que la citoyenneté n’a pas à se mêler de l’économique ;

-       celui de l’irresponsabilité de la finance mondiale allergique à toute régulation et des acteurs économiques qui la soutiennent dans sa logique de prédation .

Vouloir une VI ième République c’est vouloir restaurer une citoyenneté pleine et entière , un citoyenneté  agissante qui donne à voir un peuple en marche , c’est vouloir un pouvoir d’Etat qui soit autre chose qu’ un tigre de papier  ou une fable face à l’hégémonie des puissances de l’argent , c’est vouloir donner une réponse humaine et désaliénée  aux défis qui se profilent à l’horizon , à commencer par le défi écologique.

Pour conclure, la 6ième République devrait avoir pour objectif l’émancipation politique, à contre courant de la tendance lourde actuelle qui va vers  l’abstention et le rejet des partis politiques. Dans un monde où « tout se vend , tout s’achète »  où les puissances de l’argent décident de tout ( ou presque)et sont irresponsables socialement, et les Etats qui ne décident de rien ( ou presque) sont responsables de tout, il est grand temps que le peuple se CONSTITUE, se donne une nouvelle Constitution, un nouvelle loi fondamentale par laquelle il se réapproprie le pouvoir d’Etat.  La nouvelle donne serait qu’il prenne sa part de responsabilités , qu’il organise ses moyens de résister à une déshumanisation programmée par les logiques de rivalités et de compétitions,  qu’il lutte contre  l’esprit de domination qui dégrade le lien humain dans son rapport avec l’autre ou avec la nature. Une 6 ième République serait-elle indispensable?

Traiter de l’objectif ne doit  pas nous détourner de la solution, et la « solution c’est le peuple ». Dans la perspective d’une 6iéme République , chacun s’interroge déjà sur la question de savoir  comment parvenir à une implication populaire sur cette ligne de reconquête de la souveraineté populaire ? Par l’éducation populaire , l’action militante , l’action juridique , l’action de rue, la désobéissance aux traités , la confrontation politique électorale  …?

Posted in Actualités | Laisser un commentaire